Partenariat Police pluri-communale et Sûreté ferroviaire

Lundi 22 novembre, les villes d'Epône et de Mézières-sur-Seine signent une convention de partenariat avec la SNCF au travers de leurs entités dédiées, notre police pluri-communale et la Sûreté ferroviaire pour améliorer la sécurité aux abords de la gare et dans les trains du réseau de proximité. Une première dans les communes des Yvelines !

Le partenariat local : axe majeur pour rassurer les usagers et préparer l’avenir

Face à l'évolution de la délinquance sur le domaine de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) et l’arrivée prochaine de nombreux usagers avec EOLE, il devient important que nos polices pluri-communale et la Sûreté Ferroviaire s'unissent pour prévenir des incivilités grandissantes. 

La Sûreté ferroviaire partage son savoir-faire avec notre police pluri-communale pour permettre une meilleure appropriation de ces nouvelles possibilités d’intervention tout en demeurant acteur de son environnement.

Aujourd’hui 3400 voyageurs par jour empruntent déjà ces lignes et nous devons préparer l’avenir avec la forte affluence attendue dans les prochaines années avec l’arrivée d’EOLE.

Cette convention fixe et encadre les missions de coopération entre notre police-communale et la SNCF dans la gare et sur le réseau ferroviaire de proximité. Être exemplaire en matière de sécurité de proximité, c’est aussi en tissant des actions conjointes vers des formes d’actions rénovées et efficaces.

Un partenariat gagnant-gagnant

Afin que nos policiers municipaux puissent intervenir en toute sécurité et que ce dispositif conjoint fonctionne, des séances de partage d'expertise en milieu ferroviaire (cadre légal, techniques d'intervention) et la connaissance du territoire seront organisées. Chaque force de sécurité apprenant de l'autre.

Fonctionnement

D'une durée de 5 ans, Guy Muller, maire d'Epône, Franck Fontaine, maire de Mézières-sur-Seine, notre chef de la police pluri-communale, le chef de l'unité Opérationnelle de Mantes-la-Jolie se réuniront au moins une fois par semestre pour un bilan des interventions et fixer les nouveaux objectifs.

 

 

Conférence de presse
Signature de la convention de partenariat