Centre de Recherches Archéologiques de la région Mantaise

La Ville d’Epône abrite le centre de recherches Archéologiques de la région Mantaise, créé en 1969 et fort de 35 adhérents. Membre du CRARM depuis 25 ans, Michel Portier, passionné d’archéologie, en est le président depuis 4 ans.

Les missions du CRARM

Sa mission première est de réaliser des prospections archéologiques dans la région mantaise à la recherche de vestiges archéologiques, sous tutelle du Service régional d’Archéologie qui délivre les autorisations de prospection sur un territoire. Plus d’une centaine de sites archéologiques sont référencés dans le nord des Yvelines. Les vestiges recueillis appelés « mobilier » passent par différentes étapes : nettoyage, étude, inventaire, publication et expositions thématiques.
Au siège du CRARM à Epône, 300 caisses de « mobilier » sont ainsi entreposées et archivées, ce qui représente 6 à 7 tonnes d’objets divers sur 40 ans de prospection !

Le CRARM assure également une surveillance des sites pour éviter les pillages, en forte croissance, en lien étroit avec les services de gendarmerie.

Le CRARM fait partie de la Fédération Archéologique Val de Seine, présidée par Michel Rouffet.
Le but est de regrouper toutes les associations travaillant autour de l’archéologie, tous secteurs confondus. chaque association est complémentaire de l’autre.

Champs d’action du CRARM

le CRARM accueille des universitaires, des membres du CNRS, des archéologues qui se déplacent à Epône pour se documenter tout en observant et en « faisant parler » les caisses de mobilier.
Le CRARM participe à des programmes de recherche sur le paléolithique avec les universités de Paris I et Paris X depuis 9 ans, marquant ainsi son ambition de nouer des relations d’un partenariat pérenne avec des experts.

Le CRARM à Epône

Une exposition permanente reste ouverte au public retraçant l’histoire de notre terroir, de la préhistoire la plus ancienne avec ses vestiges du paléolithique et du néolithique jusqu’au Moyen-âge.

Pendant l’ère de glaciation, le territoire était envahi d’animaux (troupeaux de bisons, chevaux, mammouths...), les hommes vivaient en symbiose avec leur environnement. Plus tard, les plaines fertiles étaient réservées à l’agriculture et la Seine était un axe de commerce très actif (la fameuse « route de l’étain » de l’âge du bronze).
Les vestiges des monuments mégalithiques témoignent d’une population relativement dense et d’une organisation sociale développée (allées couvertes d’Elisabethville).

Informations pratiques

1 place de la Libération - 78 680 Epône
Entrée par le chemin de l’Aumône, rue Aristide Bellanger

Tél. 01 30 90 07 56
Site web : CRARM
Courriel : crarm78@gmail.com
Ouvert tous les 1er samedi du mois de 14h à 17h et sur rdv